Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Samedi 21 Septembre 2019 / 21 Elul 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  DIPLOMATIE
Numéro 941 - 15.03.2010 - 29 AdarI 5770 

Israël , USA : escalade verbale américaine a propos des 1600 logements de Ramat Shlomo
par Sarah Cohen
Des commentateurs israéliens estiment que Netanyahu est confronté à une des plus graves crises israélo – américaine; en effet, depuis quelques jours, dans une escalade verbale inhabituellement dure, il ne se passe pas un jour sans que...

la décision israélienne de construire 1600 logements à Ramat Shlomo, Jérusalem est, ne soit fustigée par l'administration Obama.

Les USA ont vécu l'annonce de la construction de comme un "affront" a déclaré David Axelrod principal conseiller de Barack Obama sur la chaîne CNN. "Cela a été une insulte. Mais surtout, cela a sapé la très fragile tentative d'amener la paix" au Proche-Orient, a dit M. Axelrod. "Nous venons tout juste d'entamer des négociations indirectes. Nous faisons la navette entre les Palestiniens et les Israéliens. Et le fait que cette annonce intervienne à ce moment-là est très destructeur", a-t-il ajouté.

Hilary Clinton avait donnée le ton la veille, en déclarant considérer l'attitude israélienne comme "profondément négative" envers Washington, lors d'un entretien téléphonique de près d'une heure avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu vendredi.
Elle l'a averti que son gouvernement mettait en péril ses relations avec Washington en ne prenant pas de mesures fermes pour relancer le processus de paix.

Selon le site Debka, proche des milieux des renseignements israéliens, le Premier ministre israélien se serait soumis, dès vendredi, aux injonctions américaines exigeant le gel de toute construction à Jérusalem-Est.

Lors d’un entretien avec Hillary Clinton, Benyamin Netanyahou se serait engagé à ne permettre aucune construction, ni à Jérusalem-Est, ni en Judée-Samarie pendant toute la durée des négociations avec les Palestiniens.


Le chef du gouvernement israélien a tenté de calmer le jeu au début d'une réunion du cabinet dimanche: "A la lecture des journaux, je propose qu'on ne se laisse pas emporter et qu'on se calme. Nous savons traiter ce genre de situations avec sang-froid".
"Il s'agit d'un incident regrettable", a ajouté Netanyahu, qui s'exprimait pour la première fois en public sur le sujet. Il n'a toutefois pas envisagé d'annuler le projet de construction.

Évoquant le "timing de l'annonce", durant la visite du vice-président américain Joe Biden, Netanyahu a poursuivi "Cela a été dommageable et n'aurait assurément pas dû se produire";
il a chargé une commission d'enquête pour "établir le déroulement des événements" qui ont conduit à cette annonce et "éviter que des incidents de ce genre ne se reproduisent".

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)