Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Jeudi 27 Juin 2019 / 24 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  SOCIETE
Numéro 1064 - 31.01.2012 - 7 Shevat 5772 

Israël - Société : le traumatisme des juifs d'Ethiopie
par
Le Jerusalem Post vient de consacrer une vaste enquete à la question des traumatismes dont souffrent de nombreux juifs originaires d'Ethiopie.

Leur retour en Israël s'est effectué dans des conditions parfois chaotiques, et au terme d'une longue période d'attente dans des camps de transit.

Selon le professeur Danny Brom, directeur du Centre israélien pour le traitement des psycho-traumatismes de l'hôpital Herzog, les organismes d'Etat n'ont jusque ici jamais réalisé l'ampleur du phénomène.

Ce n'est qu'en embauchant un travailleur social d'origine éthiopienne, Asher Mekunnet Rahamim, que les responsables du Centre dirigé par Brom ont pris conscience du problème, puis commencé à tenter d'y répondre, par des thérapies qui, à certains égards, évoquent celles que les psychologues du jeune Etat d'Israël appliquèrent vis-à-vis des réfugiés affluant dans le pays, peu après la Seconde guerre mondiale.

C'est à l'âge de treize ans, après avoir vécu deux ans et demi au Soudan, que Rahamim est arrivé en Israël, où il a retrouvé des membres de sa famille qui l'y avaient devancé. Intégré d'emblée à un lycée israélien, comme des milliers d'autres jeunes éthiopiens, il a confié au Jerusalem Post la profondeur du choc linguistique qui découla de la situation :

"J'avais déjà traversé des expériences difficiles, mais en classe, je ne saisissais rien des matières enseignées, et il fallut l'intervention d'une enseignante exceptionnelle, ainsi que d'un professeur de mathématique, pour me permettre, avant la fin de l'année, d'obtenir mes premiers bons résultats".

Rahamim évoque encore les cas de discrimination dont il allait être témoin par la suite, dans les domaines de l'emploi et du logement, tout en soulignant que de tels comportements "n'ont pas encore disparu, au sein de la société israélienne".

C'est d'ailleurs la raison qui l'incita à étudier le travail social, à l'Université hébraïque, dont il reçut une bourse, avant de devenir l'un des pionniers de l'action en faveur de la communauté éthiopienne, dans le cadre des programmes récemment mis en place par l'hôpital Herzog.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)