Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Jeudi 19 Septembre 2019 / 19 Elul 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  SOCIETE
Numéro 1064 - 31.01.2012 - 7 Shevat 5772 

Israël - Société : la météo impacterait plus le moral des israéliens que les attentats
par
Le Bureau central du gouvernement pour les statistiques vient de publier les résultats d'une enquete, concernant les effets du terrorisme sur le moral des israéliens.

L'étude se concentre sur la période de la seconde Intifada, entre 2002 et 2004, et comme l'a confié l'un de ses trois auteurs, Asaf Zussman, à The Media Line, les attentats qui la caractérisent n'ont nullement "démoralisé" les israéliens, bien que "telle ait été la motivation principale des terroristes".

Selon le chercheur, qui enseigne à l'Université hébraïque, "ce qui est étonnant, c'est que nous avons pu établir que les fluctuations quotidiennes de la météo étaient un facteur plus important que le terrorisme palestinien".

Durant les deux années prises en compte par cette enquête, sept cent quatre vingt cinq israéliens, pour la plupart des civils, ont été assassinés au cours d'opérations menées par divers groupes armés.

Or 82, 9 % des personnes interrogées ont déclaré avoir passé une année 2002 "satisfaisante" alors que 81, 7 % ont répondu la même chose concernant l'année suivante, au cours de laquelle le nombre de victimes diminua quasiment de moitié, et 82, 4 % pour 2004, alors que le "taux de décès" était encore plus bas.

Paradoxalement, ce sont les membres de la communauté arabe israélienne qui déclarent avoir été le plus "perturbés" par ces attaques, qui auraient contribué à détériorer leurs relations avec la majorité juive d'Israël.

Face aux résultats pour le moins inattendus de cette étude, qui a été publiée ce mois-ci dans la revue Economica, Zussman a dit comprendre qu'un certain scepticisme soit de mise, car ils contredisent les conclusions auxquelles sont parvenus d'autres chercheurs européens, qui ont travaillé sur l'impact "démoralisant" du terrorisme en Irlande et en Grande-Bretagne, notamment.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)