Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Samedi 21 Septembre 2019 / 21 Elul 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  SOCIETE
Numéro 1062 - 26.01.2012 - 2 Shevat 5772 

Israël - Société : de la loterie au lynchage
par
Nathalie Mashiah, une résidente de Beit Shemesh agée de vingt-sept ans, a échappé à un véritable lynchage avant-hier.

Alors qu'elle collait des affiches de la loterie nationale - son travail-, à proximité d'une synagogue, elle s'est retrouvée encerclée et assaillie dans son véhicule.

La victime a raconté n'avoir "même pas eu le temps d'actionner le frein à main", lorsque ses agresseurs, des extrémistes orthodoxes, se sont précipités dans sa direction, certains lui faisant des "signes de pendaison imminente".
"Ils m'ont entouré et ont commencé par briser les vitres, avant de me jeter des pierres.

Je les ai suppliés d'arrêter, mais ils ne m'ont pas laissée partir. Il y avait là une cinquantaine de personnes, parmi lesquelles des femmes et des enfants, mais nul n'est intervenu".

Légèrement blessée, Mashiah a également été attaquée à coups de bouteilles, dont les premiers éléments de l'enquête indiquent qu'elles contenaient de la javel.

"J'ai vu la mort en face", a-t-elle confié, "j'ai vu des dizaines d'hommes qui surgissaient de tous les coins armés de pierres et de bouteilles".

Alors que l'un d'eux tentait visiblement d'incendier le véhicule, la victime a pu s'en extraire et alerter la police, qui n'est toutefois arrivée sur place qu'au bout de dix minutes, tandis que des hommes poursuivaient la jeune femme, aux cris de "putain" et "païenne", jusque dans l'immeuble où elle venait de trouver refuge.

A l'issue de l'incident, plusieurs hommes ont expliqué avoir agi de la sorte après que Mashiah les ait provoqués "en soulevant sa chemise", ce que la principale intéressée a formellement nié.
Trois des agresseurs ont été arrêtés et placés en garde à vue.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)