Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Lundi 19 Août 2019 / 18 Av 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  Minorités d'Israël
Numéro 1244 - 11.06.2013 - 3 Tammuz 5773 

Israël - L'armée ou une femme, il faut choisir
par Gerard Fredj
Les jeunes arabes israéliens qui effectueront leur service national ne pourront pas trouver de femme, a averti un député israélien.


Jamal Zahalke, le chef du parti arabe Balad, s'exprimait devant le Haut Comité de suivi des populations arabes, une organisation qui coordonne les activités des organisations arabes en Israël.
"Les arabes qui serviront dans le cadre d'un service national seront rejetés par leur communauté" a déclaré Zahalke, prédisant " qu'ils ne pourraient même pas trouver d'épouse".
Selon le député arabe, "ce n'est pas un sujet de discussion, c'est un motif de bataille, et nous pouvons nous battre", a rapporté la radio militaire israélienne.
Pour Zahalke, en proposant un service national aux jeunes arabes, Israël "les encourage à l'état pour les assimiler dans la société israélienne et leur faire perdre leur identité".
Les Arabes israéliens sont pas tenus de servir dans l'armée ou d'effectuer un service civique –à la différence des druzes par exemple- et la commission Peri, qui travaille sur une nouvelle "formule" du service national ne recommande pas pas de changement obligatoire pour les arabes d'Israël.
En dépit de cela, de plus en plus de jeunes arabes israéliens s'insèrent dans un service civique et Israël prévoit que leur nombre passera de 3000 en 2014 à 6000 en 2017.
Les déclarations de Zahalke ont soulevé la colère des parlementaires israéliens.
"Zahalke demande aux arabes israéliens de profiter de l'état sans y contribuer " écrit la députée du likoud Tzipi Hotovely sur sa page Facebook.
"Depuis la création de l'Etat d'Israël, les Arabes israéliens bénéficient du système de santé, des infrastructures du pays, du système éducatif et des autres services de l'état.
En vérité, les arabes israéliens, eux aussi, doivent supporter la charge du service national. On ne peut pas exiger l'égalité des droits sans obligations".
Le parti Balad a été fondé en 1995 par Azmi Bishara, qui a fui le pays après avoir été accusé d'avoir transmis des informations au Hezbollah durant la Seconde Guerre du Liban.
Hanin Zoabi, qui a participé à la flottille pour Gaza en mai 2010 – opération au cours de laquelle neuf activistes turcs ont été tués – est une autre membre éminente du parti….

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)