Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Mardi 17 Septembre 2019 / 17 Elul 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  ENVIRONNEMENT
Numéro 1062 - 26.01.2012 - 2 Shevat 5772 

Israël - Environnement : la mer morte est sèche depuis 125 000 ans
par David Koskas
Les eaux de la mer Morte se sont quasiment complètement asséchées il y a 125 000 ans, révèle une étude internationale.

Le Programme international de forages continentaux (International Continental Drilling Program, ou ICDP) a dirigé des forages de 300 mètres dans les fonds de la mer Morte en Novembre 2010 et mars 2011.

Les couches de sel recouvert par des cailloux découvertes lors des analyses préliminaires des 250 premiers mètres donnent à penser aux scientifiques que le célèbre lac israélien fut sec pendant une période.

"Afin de déposer une strate de sel si épaisse, la zone de drainage devait être très aride, c'est-à-dire qu'il ne devait pas y avoir d'approvisionnement en eau douce", a expliqué au Jerusalem Post le professeur Mordechai Stein, de l'université hébraïque de Jérusalem, qui a dirigé les forages avec son collègue le professeur Zvi Ben-Avraham de l'université de Tel Aviv. "Ensuite, la couche de cailloux par-dessus le sel nous dit que la rive n'était pas loin".

Les forages menés par l'ICDP, et en particulier ceux de la mer Morte, apportent des informations de première main sur les différentes conditions climatiques qui ont existé sur notre planète. Les scientifiques espèrent aussi en tirer de précieux renseignements sur le réchauffement climatique auquel nous faisons face aujourd'hui.

Cette étude renvoie également à l'urgence de la situation actuelle: la mer Morte s'assèche à nouveau, et cette fois-ci, cela semble définitif, du moins si les hommes n'arrêtent pas le phénomène.

"Le déclin actuel du niveau de la mer Morte est clairement du à l'intervention humaine", a rappelé Amit Bracha, directeur exécutif d'Adam Teva VeDin (Union pour la défense environnementale en Israël).

"Les changements du secteur de l'eau et Dead Sea Works sont responsables de près de 20% de la chute du niveau. Par conséquent, l'Etat et les entreprises doivent assumer la responsabilité des dommages et prendre immédiatement des mesures pour les arrêter et assainir la région".

Les responsabilités sont en effet partagées: d'un côté, Israël, la Syrie et la Jordanie bloquent l'arrivée d'eau douce dans la mer Morte en détournant l'eau du Jourdain pour leur population, et de l'autre, la prospère entreprise israélienne Dead Sea Works fait s'évaporer d'énormes quantités d'eau pour récolter la potasse qui s'y trouve.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)