Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Jeudi 19 Septembre 2019 / 19 Elul 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  ANALYSE
Numéro 1159 - 20.11.2012 - 6 Kislev 5773 

Israël - Des alertes plus prestigieuses que le sang qui coule
par Benjamin Fredj
Certaines roquettes tirées par le Hamas auraient pu atteindre une très longue portée simplement car elles auraient été dépouillées…de leur charge explosive.

Le but recherché était le déclenchement de l'alarme sur une zone la plus large possible autour des grandes villes d'Israël, Jérusalem et surtout Tel Aviv.

L'information provient d'une source militaire israélienne : "notre sentiment est que le fait de déclencher des alarmes en profondeur en Israël, est devenu aussi "prestigieux" que de répandre notre sang", déclare ce responsable.

L'armée commence ainsi à penser qu'une part non déterminée des tirs sur les grandes villes aurait été constituée de ce type de roquettes – ce qui traduirait aussi le fait que les missiles ayant une portée suffisante avec leur charge explosive se sont raréfiés.

Pas de chiffres mais " pas qu'un peu" rajoute cette source.
Les missiles ayant atteints Tel Aviv et les autres villes éloignées de la bande de Gaza seraient en tout cas conçus pour des portées beaucoup plus courtes.
Dans certains cas, les ogives auraient été allégées mais pas retirées.

Le Hamas n'a fait aucun commentaire tandis que les PRC - Comités de résistance populaire, une autre faction palestinienne ayant pris part aux cinq jours d'affrontements, a rejeté les allégations israéliennes.
"Les dirigeants israéliens essaient de rassurer leur opinion publique terrifiée en assurant que ces roquettes ne sont pas dangereuses" commente le porte parole du PRC Abou Moudjahid.

Le problème pour les spécialistes israéliens réside dans la difficulté a étudier les débris laissés par les missiles interceptées par le Dôme de fer, qui sont "pulvérisés" .

Israël affirme par ailleurs que l'aviation a détruit la majeure partie de l'arsenal de missiles Fajr-5 des groupes radicaux, ce que ceux-ci contestent, sans expliquer que les roquettes envoyées sur Tel Aviv soient tombées à l'eau ou aient été interceptées par Iron Dome.
Les points de chute exacts des missiles n'ont pas été divulgués, afin que les tireurs ne puissent pas ajuster leurs trajectoires.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)