Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Mardi 18 Juin 2019 / 15 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  IRAN
Numéro 1073 - 13.02.2012 - 20 Shevat 5772 

Iran : la visite d'Hanyeh accentue l'éclatement du leadership du Hamas
par Gerard Fredj
Le guide supreme de la révolution iranienne, l'ayatollah Ali Khamenei a confirmé son soutien au Hamas à l'issue de sa rencontre dimanche avec le premier ministre de Gaza, Ismail Hanyieh.

Khameini a réaffirmé considérer " la cause palestinienne comme une cause islamique".
Le rencontre était la première du genre depuis que le Hamas a pris le pouvoir à Gaza, après avoir gagné les élections législatives de janvier 2006.

Pour l'ayatollah, les éruptions du monde arabe sont directement issues de la question palestinienne : " le ressentiment des peuples de la région à l'égard de la situation de la bande de Gaza a apporté une éruption volcanique dans la région" ajoutant que " l'on n'attend de l'endurance et de la persévérance de la part de la résistance palestinienne".

Khameini a également mis en garde contre toute tentative "de compromis; Arafat a perdu sa popularité lorsqu'il s'est éloigné de la résistance".

Hanyieh, tout en remerciant l'Iran pour son soutien, a lui rappelé les axes stratégiques du Hamas : "libérer la Palestine de la mer jusqu'à la rivière – NDLR : le Jourdain, ce qui signifie la destruction d'Israël -, poursuite de la lutte armée, soutenir le caractère islamique de la cause palestinienne".

Hanyieh s'est rendu en Iran alors que le pays a pris ses distances avec le Hamas, ou plutôt avec le chef de son bureau politique, Khaled Meshaal, qui a refusé de s'engager plus loin dans le soutien à Bashar El Assad, que la république islamique porte à bout de bras.

Meshaal a également été vivement critiqué pour avoir signé avec Mahmoud Abbas un accord de réconciliation qui permet au Président de l'Autorité palestinienne de cumuler ses fonctions avec celles de Premier ministre.

Le divorce entre les leaders du Hamas précédemment réfugiés à Damas, Meshaal en tête, et ceux qui dirigent la bande de Gaza au quotidien est encore plus flagrant et pourrait prochainement conduire à de profonds changements au sein de l'organisation islamiste.

Au contraire, les leaders du Hamas en Cisjordanie soutiennent l'accord, renforçant encore plus l'éclatement de l'organisation et critiquent la visite d'Hanyieh en Iran, alors que la république islamique participe activement à la répression de l'opposition au régime syrien.

Il semble en tous cas que l'Iran n'ait assorti son soutien moral d'aucune promesse financière, alors que l'organisation islamiste recherche de nouveaux financeurs, après que l'Iran ait gelé une partie des 300 millions de dollars qu'elle lui versait annuellement.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)