Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Mercredi 27 Mars 2019 / 20 AdarII 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  NOUVELLES BREVES - INTERNATIONAL
Numéro 1029 - 16.11.2011 - 19 Heshvan 5772 

International, 8 depeches
par Israel Infos Redaction
IRAN: UN SCIENTIFIQUE RUSSE A CONTRIBUE A LA FILIÈRE NUCLÉAIRE – AUSTRALIE- DE L'URANIUM POUR L'INDE MAIS PAS POUR ISRAËL - IRAN – CONTACTS AVEC L'OPPOSITION SYRIENNE - USA - LE VOTE JUIF ACQUIS A OBAMA - CANADA: INQUIÉTUDES POUR ISRAËL - USA : OCCUPER TAGLIT - L'AUTRICHE SPONSORISE L'IRAN - IRAN : BLOCAGE ANNONCE DU VIRUS DUQU

IRAN – UN SCIENTIFIQUE RUSSE A CONTRIBUE A LA FILIÈRE NUCLÉAIRE

Selon une ONG américaine spécialisée dans l'étude du risque nucléaire, un scientifique russe, Vycheslav Danilenko, a aidé, l'Iran à élaborer un détonateur d'arme nucléaire entre 1996 et 2002.

Dirigeant d'une entreprise de nano diamants à Kiev, les difficultés de sa société l'auraient conduit à proposer ses services à l'Iran.
Cette ONG, l'Institut pour la science et la sécurité internationale (ISIS) s'est appuyée sur le dernier rapport – ainsi que d'autres documents - de l'Agence internationale de l'Energie atomique (AIEA) pour identifier Danilenko.

AUSTRALIE- DE L'URANIUM POUR L'INDE MAIS PAS POUR ISRAËL

La Première ministre d'Australie, Julia Gillard, issue du parti travailliste, souhaite mettre fin à l'embargo sur la vente d'uranium à l'Inde, décidé à l'époque par son pays parce New Delhi n'avait pas signé le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires. Elle justifie ce changement de stratégie par le bien qu'il ferait à l'économie et au marché de l'emploi australiens.

Elle a précisé cependant qu'aucune vente d'uranium à Israël n'était envisagée: même si l'Inde n'a pas signé le traité de non prolifération, le pays ouvre cependant ses installations à l'AIEA.

IRAN – CONTACTS AVEC L'OPPOSITION SYRIENNE

Alors que régime de Damas brise avec violence la révolte populaire dirigée contre lui, des représentants du gouvernement iranien ont rencontré des membres de l'opposition syrienne modérée, révélait mardi le quotidien anglais The Daily Telegraph.

La Syrie est pourtant l'allié capital de l'Iran dans la région, puisque sa capitale abrite les quartiers généraux de deux mouvements terroristes liés à Téhéran: celui du Hamas et celui du Hezbollah.


USA - LE VOTE JUIF ACQUIS A OBAMA

Un sondage réalisé aux Etats-Unis par l'institut Gallup indique que, malgré une politique vis-à-vis d'Israël plus sévère que celle de ses récents prédécesseurs, Barak Obama n'a pas à craindre de perdre ce qu'on appelle "le vote juif": les Juifs américains approuve avec 14 points de plus, en moyenne, que le reste de la population la façon dont leur président à mener son mandat jusqu'à présent.
Dans un duel pour la présidence l'opposant à son principal rival républicain, les Juifs lui accorderaient 70% de leurs voix contre 27% pour Mitt Romney.

CANADA - INQUIÉTUDES POUR ISRAËL

Le ministre de la Défense canadien, Peter MacKay, s'est dit "particulièrement inquiet de la tension grandissante entre l'Iran et Israël" et n'exclut pas d'imposer de nouvelles sanctions contre Téhéran.
Selon MacKay, "l'Iran a démontré un déni flagrant du droit pour Israël d'exister" ajoutant "le Canada est un important allié d'Israël, et à ce titre, est très inquiet des propos très menaçants dirigés contre Israël récemment".

USA – OCCUPER TAGLIT

Une groupe de jeunes Juifs a perturbé, à New York, une conférence, organisée par un groupe d'anciens participants du programme Taglit - Birtright Israel, reprenant à leur compte un des slogans du mouvement "Occupy Wall Street".

Les Young, Jewish, and Proud (YJP) – les Jeunes, Juifs et Fiers -, apparemment liés au mouvement pacifiste Jewish Voice for Peace, n'étaient que 10 – comme un minyan, disent-ils – mais ont tout de même réussi à se faire entendre; en utilisant la méthode du "micro humain": ils ont appelé les personnes présentes à "affronter les 1% de notre propre communauté, les puissantes institutions qui aident à la domination militaire, soutenue par de grands groupes, d'Israël sur le peuple palestinien et se comportent comme les gardiens de notre communauté".

Les membres d'YJP, dénoncent l'agenda politique supposé de Birthright, et derrière lui de ses riches donateurs, qui serait selon eux de défendre la vision du conflit israélo-palestinien de la droite israélienne, à l'image du magnat des casinos, Sheldon Adelson, qui en est un des principaux donateurs, et un proche du Premier ministre Benyamin Netanyahou.

L'AUTRICHE SPONSORISE L'IRAN

La capitale autrichienne a parrainé un évènement organisé dimanche par l'ambassade d'Iran, ce qui a provoqué la colère des dissidents austro-iraniens.
Alors que se tenait l'évènement organisé par l'ambassade iranienne dans un centre d'éducation pour adultes, financé par la mairie, des militants manifestaient à l'extérieur contre le régime de Téhéran.

"Cela prouve une fois encore que l'Autriche ne compte absolument pas changé d'attitude, malgré le dernier rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique qui apporte la preuve du programme nucléaire militaire de l'Iran et malgré toutes les preuves collectées par les Nations unies qui révèlent la détérioration des droits de l'homme en Iran" a commenté pour le Jerusalem Post la spécialiste des relations austro-iraniennes Diana Gregor.

IRAN – BLOCAGE ANNONCE DU VIRUS DUQU

Selon l'agence officielle iranienne de presse Irna, l'Iran aurait réussi à bloquer le virus informatique Duqu, proche du virus Stuxnet qui avait attaqué et endommagé en 2010 le programme nucléaire iranien.

Le général Gholamreza Jalali, responsable de la défense civile, aurait déclaré que le logiciel permettant de neutraliser le virus aurait été mis à la disposition des sociétés iraniennes "sensibles".

"Le virus a été contrôlé et éliminé là où il a été localisé" a-t-il déclaré, ajoutant que " l'unité de défense cybernétique travaille jour et nuit pour combattre les attaques et les virus informatiques."

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)