Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Dimanche 16 Juin 2019 / 13 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  A LA UNE
Numéro 480 - 03.06.2008 - 29 Iyyar 5768 

Identification des "restes" de soldats israéliens

Selon des informations transmises par l’institut médico-légal d’Abu Kabir, des «restes correspondant au profil génétique» de trois soldats israéliens tombés durant la seconde guerre du Liban, en 2006, ont déjà été identifiés lundi, en fin d’après-midi.


Ils avaient été transmis aux autorités de l'Etat hébreu par le Hezbollah, la veille, dans un cercueil contenant par ailleurs une disquette appartenant à Ron Mashiah, tué dans le crash d’un hélicoptère de transport de troupes, et d’autres «fragments de dépouilles israéliennes» que la milice chiite pro-iranienne a rendus en échange de Nissim Nasser, espion d’origine libanaise qui a purgé une peine de six ans en Israël.
Les médecins d’Abu Kabir ont par ailleurs souligné qu’une «grande quantité d’os» se trouve en leur possession, mais que les tests d’ADN exigeront «au moins trois semaines» avant d’en obtenir des résultats définitifs.
Des représentants de Tsahal ont informé les familles endeuillées de toutes les démarches en cours, tandis que parallèlement, ils ont remis la disquette du technicien de l’armée de l’air, Ron Mashiah, mort le treize août 2006, à ses proches. «Rien ne nous ramènera Ron», a déclaré Motti, le frère du soldat, au site Internet Ynet, «mais il s’agit d’un objet qu’il portait sur lui durant les derniers instants de sa vie, et qui possède donc une indéniable valeur sentimentale».

Le quotidien de Beyrouth A-Safir citait pour sa part, dans son édition de lundi, des sources militaires libanaises, selon lesquelles le Hezbollah, qui prétend encore posséder «un cadavre presque complet», a démontré «qu’il ne mentait pas lorsqu’il affirmait détenir des restes de soldats israéliens».

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)