Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Jeudi 27 Juin 2019 / 24 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  JERUSALEM
Numéro 1039 - 07.12.2011 - 11 Kislev 5772 

ISRAËL - Jérusalem : encore un plan de développement controversé
par
La Crete blanche, tel est le nom de la zone située au sud de Jérusalem, qui comprend des collines sur sa partie occidentale, où un nouveau plan d'urbanisme prévoirait d'intensifier la construction au détriment des quartiers déjà existants.

Connu sous l'appellation de "Plan Safdie", du nom de l'architecte Moshe Safdie, qui l'a entièrement conçu – ce projet vise à bâtir des dizaines de milliers de foyers répartis sur les collines ouest de Jérusalem.

Plusieurs organisations environnementales, parmi lesquelles la Société pour la Protection de la Nature en Israël, ont d'ores et déjà vivement condamné ce plan, et la municipalité de Jérusalem elle-même a annoncé qu'il serait plus utile pour la ville d'augmenter la densité des quartiers existants, et d'améliorer les services qu'elle a à proposer, plutôt que de s'étendre vers les collines.

Rejetée une première fois en 2007, par le Comité national de planification et de construction, cette initiative sera à nouveau examinée cette semaine, après que le 27 septembre dernier, le ministère de l'Intérieur ait approuvé l'inclusion de "la crête blanche" parmi la liste des "lieux possibles pour de nouvelles zone de logement".

Plusieurs fonctionnaires municipaux avaient qualifié cette décision de "totalement contraire à la politique de planification urbaine actuelle qui vise à renforcer et à développer la ville de Jérusalem", tout en accusant le ministère de l'Intérieur de "porter atteinte à l'autorité de la mairie et de prendre des décisions arbitraires".

Pour Naomi Tsur, qui détient les portefeuilles de l'environnement et de la planification, "le ministère de l'Intérieur sape volontairement les principes de la politique officielle de Jérusalem en matière d'urbanisme".

En 2007, Tsur avait déjà qualifié le Plan Safdie de "suicide en milieu urbain", et elle vient d'adresser une lettre au National Building and Planning Committee exigeant "l'annulation immédiate de ce projet".

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)