Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Lundi 17 Juin 2019 / 14 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  SOCIETE
Numéro 1029 - 16.11.2011 - 19 Heshvan 5772 

ISRAËL - Dix neuf généraux contre la discrimination des femmes dans l'armée
par
Dix-neuf généraux de réserve viennent d'adresser une lettre au ministre de la Défense, Ehud Barak, afin de protester contre ce qu'ils considèrent comme des phénomènes de discrimination des femmes, récemment relevés dans l'armée.

Minoritaires, ponctuels, ces phénomènes n'en ont pas moins suscité l'indignation du public israélien et des médias.

Ainsi, un petit groupe de soldats a récemment décidé de "boycotter une cérémonie militaire", sous prétexte "que des femmes y chantaient".

Dans leur lettre à Ehud Barak, les dix-neuf généraux de réserve estiment qu'un tel comportement "heurte de plein fouet les valeurs fondamentales sur lesquelles repose la société israélienne, et risque d'altérer en profondeur la motivation des femmes de servir au sein de Tsahal".

"C'est en tant que soldats ayant servi pendant de nombreuses années au sein de l'armée de défense d'Israël que nous vous écrivons sur un sujet d'importance capitale, qui risque de détériorer gravement l'image de Tsahal en tant qu'armée populaire", ainsi s'ouvre le texte adressé à Ehud Barak.

Parmi les pétitionnaires, on trouve les noms de certains des plus prestigieuses figures de l'appareil militaire israélien : Avihou Bin-Nun et Amos Lapidot, deux anciens chefs de l'Israel Air Force, ou encore les généraux Menahem Einan et Zeev Livne.

Le mois dernier, le général Avi Zamir, chef sortant de la Direction du personnel de Tsahal, avait déjà condamné avec véhémence, dans sa lettre de départ, ce "phénomène qui pourrait mener à l'exclusion des femmes de certains domaines de l'activité militaire".

Toutefois, les soldats issus du courant "sioniste religieux" sont de plus en plus présents dans l'armée, et particulièrement dans les unités combattantes.

Dans la Brigade Golani, par exemple, le commandant est religieux, et 6 des 7 lieutenants colonels le sont aussi.

Le Jerusalem Post a interrogé des commandants de brigade sur le sujet. "Il semble qu'il s'agisse de cas isolés", a dit l'un d'eux. "Les gens doivent être intelligents, et cela concerne les rabbins qui forment ces soldats et les commandants qui sont responsables d'eux".

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)