Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Dimanche 16 Juin 2019 / 13 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  A LA UNE
Numéro 613 - 10.11.2008 - 12 Heshvan 5769 

Hanyieh : "Oudna de longue durée"
Selon un article publié dans l’édition de dimanche du quotidien Haaretz par Amira Hass, une journaliste israélienne installée dans les territoires autonomes, le Premier ministre palestinien du gouvernement Hamas établi dans la bande de Gaza, Ismaïl Hanyieh, est prêt à accepter une solution politique au conflit avec l’Etat hébreu, prévoyant la création d’un Etat palestinien indépendant dans les frontières d’avant 1967.

Hanyieh a fait ces déclarations lors d’une rencontre avec onze membres du parlement européen, arrivés samedi dans la région, sur le bateau à bord duquel se trouvaient des activistes anti-israéliens «exigeant» la levée du blocus.
Selon lui, Israël a jusqu’ici refusé les appels du Hamas à conclure une «oudna de longue durée», ce qui dans la terminologie islamiste signifie non pas la signature d’un traité de paix définitif, mais la mise entre parenthèses du conflit.
Interrogé sur «l’impression» des pays occidentaux selon lesquels il existe aujourd’hui «deux Etats palestiniens», l’un sous contrôle des milices du Hamas, l’autre sous celui des services du Fatah, Hanyieh a répliqué : «Nous n’avons même pas un seul Etat, ni en Cisjordanie, qui demeure un territoire occupé, ni dans la bande de Gaza, isolée du monde, et j’ajoute que l’Etat palestinien qui verra le jour couvrira l’ensemble de ces deux régions».
Abordant la question des relations entre le Hamas et le régime des mollahs, Hanyieh a notamment indiqué : «Nos rapports avec Téhéran sont les mêmes que ceux que nous entretenons avec l’ensemble du monde musulman».
Selon lui et par ailleurs, «le Hamas n’est pas en guerre avec les juifs» et n’a «nullement l’intention de les jeter à la mer».

Enfin, il a confirmé que son organisation ne participera pas aux échanges qui doivent se dérouler cette semaine au Caire entre les différents groupes armés palestiniens, afin de parvenir à une «réconciliation» d’ores et déjà mise à mal par cette décision du gouvernement d’Haniyeh.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)