Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Lundi 24 Juin 2019 / 21 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  INTERNET
Numéro 1156 - 16.11.2012 - 2 Kislev 5773 

HamasBumperStickers : la guerre aussi dans les réseaux sociaux
par Benjamin Fredj
Qu'elle parvienne ou pas à stopper les tirs provenant de Gaza sur le sud du pays, l'opération Pilier de défense est déjà remarquable par la guerre qui se déroule sur les médias sociaux, Facebook, Twitter et dans ce que l'on appelle la blogosphère.

Jeudi, Israël paraissait mener le combat : l'un des tweets les plus populaires (le second sujet le plus lu dans le monde de Twitter) était #HamasBumperStickers (Hamascolléaupare-chocs), une très populaire série de post tragicomique au détriment du Hamas (par exemple, il faut 2587 pignons et boulons pour assembler une voiture, mais un seul pignon pour epariller une voiture du Hamas sur la route".

#HamasBumperStickers devance largement #PrayforGaza, le hashtag préféré des anti israéliens.

L'armée comme le bureau du Premier ministre israélien utilisent depuis longtemps les médias sociaux pour véhiculer leurs messages et savent que certains agrégateurs peuvent toucher des centaines de milliers de personnes.

Pour être sur que le message d'Israël soit clairement porté, le ministre de la diaspora et de la diplomatie, Yuli Edelstein, coordonne une vaste offensive sur Internet, qui mobilise des milliers d'activistes,qui eux-mêmes diffusent à travers des mailing list, des pages Facebook, le message d'Israël; dans plusieurs dizaines de langues.

L'armée israélienne a quasiment utiliser Twitter pour déclarer son offensive; immédiatement après que le dirigeant de la branche armée du Hamas, Ahmed Jabari, ait été tué, Tsahal diffusait l'information ainsi qu'une vidéo montrant l'opération, conseillant même aux dirigeants du Hamas de "ne pas se montrer les prochains jours".

C'est aussi via Twitter qu'a répondu le Hamas " nous atteindrons vos leaders où qu'ils soient, quoiqu'ils fassent, vous avez ouvert les portes de l'enfer".

La bataille se poursuit, les uns mettant en avant les attaques contre un million de civils du sud d'Israël et leur insupportable quotidien, les autres l'attaque "d'hommes et femmes innocents à Gaza".

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)