Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Jeudi 27 Juin 2019 / 24 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  GUERRE INFORMATIQUE
Numéro 1076 - 21.02.2012 - 28 Shevat 5772 

Guerre informatique - L'Iran a neutralisé le virus Stuxnext
par David Koskas
Les Iraniens sont parvenus à supprimer le virus informatique, Stuxnet, découvert en juin 2010, qui avait attaqué leur infrastructure nucléaire, ont indiqué des sources américaines et européennes.

Stuxnet, aurait été introduit dès 2009 dans des machines qui contrôlent les centrifugeuses que l'Iran utilise pour enrichir l'uranium, et à terme, selon à présent la plupart des observateurs, pour concevoir des armes nucléaires.

Des responsables européens et américains qui souhaitent conserver l'anonymat ont confirmé aux journalistes de Reuters que les spécialistes de leurs gouvernements s'accordent à dire que les Iraniens ont réussi à neutraliser le virus et à l'extraire de leurs ordinateurs.

Des experts reconnus du secteur privé, interrogés par Reuters, vont dans le même sens.
"Si l'Iran ne s'est pas toujours pas débarrassé de Stuxnet, cela voudrait dire qu'ils sont des idiots finis", a répondu Ralph Langner, consultant en sécurité informatique allemand. Et il connait le dossier: il est considéré comme le premier spécialiste occidental à avoir identifié le virus.
C'est aussi ce que confirme, de façon plus lisse, un expert en sécurité informatique anglais, Peter Sommer.

"Une fois que l'on sait qu'il est là, ce n'est pas si difficile de travailler sur son code à rebours…", explique-t-il. "Neutraliser Sutxnet, une fois que son fonctionnement est compris, n'est pas si compliqué puisqu'il a été conçu pour perturber un élément précis de la structure".
"Une fois la marque du virus identifiée, il peut être éliminé du système", résume Sommer.

Les sources anonymes de Reuters ont ajouté qu'il est probable que l'Iran ait reçu l'aide d'experts occidentaux pour venir à bout du virus.
Pour David Albright, un ancien inspecteur des Nations Unies qui a suivi de près le dossier iranien, les créateurs de Stuxnet, qu'il assimile à des agences de renseignements, travaillent surement déjà depuis longtemps à des attaques informatiques différentes, plus avancées que celle lancée avec Stuxnet.

Bien qu'aucune preuve n'ait été découverte, plusieurs analystes considèrent qu'Israël est derrière la création du virus et sa mise en action, probablement avec l'assistance des Etats-Unis.

Quoiqu'il en soit, les responsables de l'attaque ont dû surmonter deux difficultés principales: mettre au point un virus informatique d'une grande complexité, et parvenir à l'inoculer aux ordinateurs visés qui n'étaient pas connectés à l'Internet.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)