Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Jeudi 19 Septembre 2019 / 19 Elul 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  A LA UNE
Numéro 1244 - 11.06.2013 - 3 Tammuz 5773 

Gaza : le Hamas tue, Israël paie
par Gerard Fredj
L'État d'Israël vient de verser deux millions de shekels, soit plus de 400 000 euros aux familles de deux résidents palestiniens de Gaza…tués par le Hamas.

Les deux Palestiniens étaient employés dans une serre de Ganei Tal, au sud de la bande de Gaza. Ils ont été tués par une roquette du Hamas qui a explosé sur le site.

Avant le désengagement israélien de la bande de Gaza en août 20005, Ganei Tal était une implantation juive de l'enclave, qui produisait des fruits et légumes exportés vers l'Europe.
Elle comptait environ 400 habitants.

L'attaque, qui a eu lieu en juin 2005, a fait trois morts, un ouvrier chinois et les deux palestiniens, après que des tirs de roquettes Qassam aient touché les serres dans lesquelles ils travaillaient.
A la suite de leur décès, les familles ont entamé des poursuites contre l'état d'Israël, pour obtenir des compensations.

Le tribunal qui traite les affaires liées au travail a rejeté leur demande initiale; les familles se sont alors tournées vers la commission de compensation du ministère de la Défense.

Une commission qui a reconnu la responsabilité de l'état, estimant qu'ils étaient légalement employés sur un territoire contrôlé par Israël, dans une entreprise israélienne.
Le verdict de la commission comme le paiement sont un précédent juridique en Israël.

Quelques semaines après l'attaque, le 17 août, Israël quittait unilatéralement le bande de Gaza, démantelant les implantations juives.

Les installations industrielles – notamment les serres à Ganei Tal - étaient laissées intactes, pour permettre leur reprise par des palestiniens, et stimuler l'économie du territoire.
La quasi-totalité de ces installations ont cependant été détruites par les palestiniens.

Le versement de fonds israéliens à Gaza étant interdit, c'est un avocat israélien qui a représenté les deux familles et permis le transfert des fonds via une banque New Yorkaise.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)