Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Jeudi 27 Juin 2019 / 24 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  A LA UNE
Numéro 1082 - 06.03.2012 - 12 AdarI 5772 

France - Francois Fillon : viande casher ou hallal, des traditions d'un autre temps
par Gerard Fredj
Le Premier ministre, Francois Fillon, vient d'apporter une surprenante contribution au débat lancé par le Front National et Marine le Pen au sujet de la viande casher ou hallal, et d'une facon plus générale de l'abattage rituel.

Selon François Fillon, qui précisait s'exprimer " à titre personnel et no en tant que Premier ministre", l'abatage rituel ne correspond plus à rien.
Il propose d'ailleurs aux juifs, comme aux musulmans, de revenir sur "ces traditions ancestrales".

S'exprimant sur Europe 1, il a estimé que "les religions devaient réfléchir au maintien de traditions qui n'ont plus grand chose à voir avec l'état de la science, de la technologie ou les problèmes de santé".
"Il y a des traditions (…), qui ne correspondent plus à grand-chose alors qu'elles correspondaient dans le passé à des problèmes d'hygiène", a expliqué le Premier ministre.

Richard Prasquier, Président du Crif, s'est dit "choqué" par les propos de François Fillon : "la déclaration de François Fillon est stupéfiante", a déclaré à l'AFP Richard Prasquier ajoutant "Même s'il dit que c'est à titre personnel qu'il s'exprime, quand on est Premier ministre, on a une parole officielle. Nous sommes dans un pays de séparation de l'Eglise et de l'Etat".

A l'UMP même, la prise de position ne fait pas l'unanimité.
La secrétaire nationale Salima Saa, s'est déclarée "attristée de voir s'étaler des jugements négatifs et dévalorisants sur les musulmans de France".

Pour sa part, Alain Juppé a pris ses distances en déclarant : " J'ai déjà dit que le choc des civilisations n'était pas ma tasse de thé. Je pense que le problème de la viande halal est un faux problème en réalité, qu'il y a d'autres vraies questions qu'il faut se poser".
Nicolas Sarkozy s'était prononcé en faveur de "l'étiquetage de la viande en fonction de la méthode d'abattage".

François Fillon a défendu cette position tout en réfutant tout risque de stigmatisation des juifs ou des musulmans: "On ne peut demander à la fois la traçabilité de tous les produits et ne pas souhaiter que les Français sachent ce qu'ils mangent".

Le Premier ministre devrait recevoir très prochainement une délégation du Consistoire

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)