Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Lundi 17 Juin 2019 / 14 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  ETATS-UNIS
Numéro 1113 - 21.05.2012 - 29 Iyyar 5772 

Etats Unis - L'israélien qui court après le Congrès
par Misha Uzan
Des centaines d'israéliens se battent pour entrer à la Knesset mais un seul est en lice pour entrer au Congrès américain.


Né à New York il y a 30 ans, Itamar Gelbman ses parents déménagent à Herzliya alors qu'il n'est qu'un enfant.
Il y grandit, puis étudie la gestion d'entreprise et l'informatique à l'Université de Tel-Aviv.
Itamar a également servi dans Tsahal comme lieutenant puis comme officier de réserve dans la police de Tel-Aviv.

Il y a huit ans, il déménage au Texas.
Après l'élection de Barack Obama en 2008, Gelbman décide de s'engager en politique. Gelbman est aujourd'hui candidat à l'investiture dans le 6e district du Texas aux primaires républicaines.
Le 29 mai, il y affrontera son challenger Joe Chow, ainsi que Joe Barton, élu pour la première fois en 1984 et réélu à chaque fois avec plus de 60% des voix.

Mais Barton est en ce moment en difficulté, soupçonné d'avoir reçu une voiture payée par les contribuables.
Aussi Itamar Gelbman croit en ses chances. Il vise en particulier les électeurs pro-israéliens du camp chrétien évangélique. "Je suis le seul candidat à ce siège qui soit pro-israélien", commente Gelbman. "Barton a été en poste pendant 28 ans et n'a jamais été publiquement proche d'Israël. Il vote avec les républicains en faveur d'Israël, mais il n'a jamais visité le pays. Israël n'est pas son truc", indique Gelbman.

Selon lui, les politiciens américains les États-Unis ne devraient pas s'impliquer dans les questions d'implantations et devraient bloquer l'aide étrangère aux pays islamiques qui agissent contre Israël et les Etats-Unis.
"Je voudrais défendre Israël et être sa voix à la Chambre" indique le candidat.
"Israël devrait être autorisé à faire tout ce qu'il doit faire pour assurer sa sécurité. Les Palestiniens ont besoin de changer leur système d'éducation et d'accepter Israël comme un Etat juif avec Jérusalem comme capitale."

Gelbman dit vouloir faire voter une loi exigeant que les États-Unis déplacent leur ambassade à Jérusalem.
Il s'est d'ailleurs mis sous le feu des projecteurs en provoquant la colère de la communauté musulmane en raison d'un dépliant de campagne dans lequel il s'engage à "lutter contre l'islamisation de l'Amérique."
Interrogé sur ses vues sur l'Iran, il a dit qu'il était "à 100% contre le programme iranien d'armes nucléaires et à 100% derrière le droit d'Israël à se défendre." Selon lui, "empêcher la nucléarisation de l'Iran, c'est rendre le monde plus sûr".

Gelbman affirme être le premier Israélien en lice pour le Congrès américain, le premier et non pas le deuxième, après Rahm Emmanuel, l'actuel maire de Chicago dont le père est né à Jérusalem et a servi dans l'Irgoun. "Rahm Emanuel n'est pas israélien" a déclaré Gelbman. "Il n'a jamais vécu en Israël, et n'a jamais servi dans l'armée israélienne. Son père est israélien."

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)