Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Mardi 18 Juin 2019 / 15 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  ETATS-UNIS
Numéro 991 - 09.03.2011 - 3 AdarII 5771 

Ehud Barak veut vingt milliard d'aide américaine supplémentaire pour la défense d'Israël
par Benjamin Fredj
Le ministre israélien de la Défense Ehoud Barak a déclaré mardi qu'Israël pourrait

demander 20 milliards de dollars supplémentaires (14 milliards d'euros) d'aide aux Etats-Unis.

Dans une interview accordée au "Wall Street Journal "publiée mardi, il annonce cette nouvelle demande comme déterminante pour se prémunir contre les menaces potentielles liées aux changements au Proche-Orient.

Si Ehud Barak estime que les soulèvements sont des "mouvements de la société arabe vers la modernité", il les qualifie cependant de "tremblement de terre historique" "plutôt inspiré".

Craignant ainsi d'une part, que l'Iran et la Syrie soient les derniers à être en proie aux troubles, et d'autre part, que la pression populaire éloigne les nouveaux dirigeants égyptiens du traité de paix de 1979.

Le ministre de la Défense Israélien est direct avec ses interlocuteurs américains :: "La question d'une aide militaire de qualité à Israël devient plus essentielle pour nous, et je pense plus essentielle pour vous", déclare-t-il.

Si Israël qui consacre déjà 9% de son PNB à la Défense (17 milliards de dollars) n'est pas directement menacé reconnaît Ehud Barak, l'Etat hébreu devra augmenter ses dépenses sur le long terme.

Le gouvernement Netanyahou sait cependant qu'il ne peut solliciter une aide supplémentaire de la Maison Blanche sans faire une proposition de paix "audacieuse" aux Palestiniens, assure Barak.

A cet égard, le ministre de la défense rappelle la proposition que le Premier ministre israélien s'apprête à formaliser : celle d'un Etat palestinien aux frontières temporaires, dans le cadre d'une "approche par phases".

Barak dévoile par ailleurs s'être entretenu avec le chef du conseil militaire égyptien Mohammed Hussein Tantawi, successeur de Moubarak, au cours duquel il aurait déclaré que les deux pays partageaient la responsabilité "d'éviter que nos deux jeunes peuples ne se battent à nouveau".

Un autre leader égyptien, dont le nom n'a pas été mentionné par Barak, aurait cependant indiqué qu'Israël risquait cependant de se trouver face à une attitude différente du gouvernement égyptien, si les négociations de paix avec les palestiniens ne progressaient pas.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)