Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Mercredi 19 Juin 2019 / 16 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  A LA UNE
Numéro 1179 - 08.01.2013 - 26 Tevet 5773 

Du terrorisme palestinien à la CIA
par Gerard Fredj
Un militant néo nazi allemand, que sa haine des juifs a amené à aider le commando palestinien de Septembre noir dans la prise d'otages et le meurtre d'athlètes israéliens lors des Jeux Olympiques de Munich en 1972 a été recruté par la CIA.

Willi Pohl, également connu sous le nom de Willi Voss est âgé aujourd'hui de 68 ans.

Quelques jours après le massacre de Munich, Voss, connu comme un militant particulièrement actif de la mouvance néo nazie est arrêté par la police allemande, en possession d'un stock d'armes; il est accusé d'avoir fourni une aide logistique importante au commando palestinien qui a tué les 11 athlètes israéliens.

Dans des circonstances non révélées, Voss s'évapore et gagne secrètement Beyrouth au Liban.
Il est alors recruté par Jihaz el-Razd, le service de renseignement du Fatah.

En 1975 cependant, en mission pour l'OLP à Belgrade, Voss décide de changer de camp : il découvre que la voiture dans laquelle lui et son amie de l'époque circulaient a été bourrée d'armes mais surtout de substances explosives instables, à son insu, alors que ce véhicule devait lui servir à plusieurs déplacements eu Europe.

Selon Voss, intercepté en Roumanie, il a été laissé en liberté – la Roumanie soutenait l'OLP –les policiers saisissant tout de même la voiture et les explosifs.

Arrivé à Belgrade, en Yougoslavie, Voss se rend immédiatement à l'ambassade américaine, s'identifie comme agent du the Jihaz el-Razd et déclare être prêt à offrir ses services aux Etats Unis.

A l'occasion de la parution de ses Mémoires, Voss, dans une interview au quotidien allemand Der spiegel, affirme avoir été recruté à ce moment par la CIA, sous le nom de code de Ganymède.

Son officier traitant aurait alors demandé à Voss de retourner se mettre au service de l'OLP et de Septembre Noir et de fournir aux services de renseignements américains des informations sur l'activité des groupes terroristes palestiniens, y compris les plus extrémistes comme ceux d'Abou Daoud, d'Abu Nidal ou Abu Jihad, qui dirigeait le renseignement palestinien.

Voss affirme avoir fourni à la CIA de nombreuses informations, des documents (qu'il photographie au quartier général du the Jihaz el-Razd à Beyrouth) et avoir aidé à déjouer des attentats en Europe et aux Etats Unis.
Voss aurait aussi permis d'identifier les réseaux néo nazis et leurs connexions avec le terrorisme palestinien.
Il est aujourd'hui retiré en Allemagne où il a publié plusieurs ouvrages.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)