Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Lundi 19 Août 2019 / 18 Av 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  SANTE
Numéro 1073 - 13.02.2012 - 20 Shevat 5772 

Du Kazakhstan en Israël pour réapprendre à marcher
par Gerard Fredj
Pavel Sadyshev et sa mère séjournent dans la partie hotelière de l'hopital Assaf Harofeh, depuis le début janvier, aux frais de l'Etat d'Israël, afin qu'il puisse subir les opérations chirurgicales et les soins qu'exige sa maladie.


Pavel souffre d'une paralysie cérébrale qui le fait marcher avec de plus en plus de difficultés depuis qu'il a commencé à se tenir debout.

Il marche le plus souvent avec des béquilles, mais ses muscles et ses ligaments se raccourcissent, limitant de plus en plus ses capacités à se mouvoir.

Le jeune garçon de 12 ans ne vit pas en Israël mais au Kazakhstan.
Sa famille habite une petite ville proche de la capitale, Astana. Ses parents, au chômage, ne pouvaient assumer les frais des soins, ni dans leur pays ni ailleurs.

En septembre dernier, le Docteur Simona Bar Haim, une neurophysiologue et chercheuse israélienne, d'Assaf Harofeh est invitée au Kazakhstan pour une conférence.

Elle visite ensuite un centre de rééducation à Astana, où elle rencontre plusieurs patients, dont Pavel, à la demande de l'ambassadeur d'Israël Mei-Ami.

Les choses s'enchainent ensuite très vite car il apparaît que l'enfant souffre d'une forme inhabituelle de la maladie, avec peu de chances d'être traité sur place.
Bar Haim estime qu'une opération à l'hôpital Assaf Harofeh et de la rééducation, Pavel pourrait retrouver ses fonctions motrices.

L'ambassade d'Israël organise alors le transport de l'enfant et de sa mère avec le concours financier d'une banque du pays et de la Turkish airlines.

Examiné par le médecin chef du service d'orthopédie, le docteur Lionel Copeliovitch, l'opération est planifiée puis réalisée avec succès il y a 3 semaines.

Les pansements viennent d'être enlevés récemment, lui permettant de suivre une rééducation quotidienne, qui devrait durer encore un mois.
"C'est un garçon très intelligent qui ne souffre d'aucune maladie mentale. Il parle russe et a appris quelques mots d'hébreu" raconte le docteur Copeliovitch.

Il est resté en relation avec son père et ses proches grâce à Skype et un ordinateur portable qui lui a été remis à l'hôpital.
Celui-ci réalise une douzaine d'opérations identiques chaque année, au bénéfice d'enfants entre cinq et treize ans. Selon Simona Bar Haim a acquis une réputation mondiale sur le sujet, depuis le traitement d'enfants victimes de l'épidémie de polio dans les années 1950.

Si tout se passe bien, Pavel devrait pouvoir réapprendre à marcher quasiment normalement dans quelques semaines.
Compte tenu de la situation de la famille, les frais de l'opération et de la rééducation sont pris en charge par l'hôpital.(Photo Jpost)

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)