Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Lundi 16 Septembre 2019 / 16 Elul 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  A LA UNE
Numéro 1062 - 26.01.2012 - 2 Shevat 5772 

Discussions israélo-palestiniennes : les dessous d'un clash
par Gerard Fredj
Une violente altercation aurait opposé le chef des négociateurs israéliens Yitzhak Molcho,et le négociateur en chef palestinien Saeb Erekat, lorsqu'ils se sont retrouvés samedi soir.

Elle aurait éclaté après que Saeb Erekat ait refusé la présence d'un officier israélien chargé de présenter la position israélienne actualisée sur les questions de sécurité.

Selon un officiel israélien familier de ces rencontres, l'atmosphère était tendue mais a brusquement généré lorsque les israéliens ont demandé à préciser leur point de vue sur la question des frontières.
Il était convenu que la position israélienne serait précisée d'ici à la fin du mois de mars.

Mais Yitzhak Molcho a anticipé cette date, en amenant à la table des négociations un militaire, le Brigadier-General Assaf Orion, de la division de planification stratégique de l'armée.

Non prévue, cette invitation a rendu furieux Saeb Erekat, qui a eu l'impression de tomber "dans une embuscade" et a refusé d'entendre l'exposé d'Orion, arguant "qu'il n'avait pas de mandat pour négocier d'arrangements sur la sécurité et les frontières, tant que les documents n'avaient été ni présentés ni étudiés".

Molho lui aurait répondu dans des termes dont il n'est pas coutumier, lui recommandant "de se faire remplacer par un négociateur qui disposerait d'un vrai mandat pour négocier".

Les deux hommes ont alors décidé d'un commun accord d'aborder un autre sujet; le négociateur israélien aurait présenté à son homologue un ensemble de documents de la presse palestinienne violemment anti-israéliens, avant de lire un certain nombre de phrases prononcées par le Mufti de Jérusalem, notamment des appels à "tuer des juifs".

Les négociateurs palestiniens sont décidés à quitter la table des discussions après le 26 avec l'objectif clairement annoncé de provoquer une crise qui mettra Israël "sous la pression".

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)