Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Lundi 24 Juin 2019 / 21 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  ALLEMAGNE
Numéro 1219 - 15.04.2013 - 5 Iyyar 5773 

Cologne : un millénaire de vie juive révélé
par Mylène Sebbah
Des fouilles archéologiques dans l'ouest de l'Allemagne ont mis à jour des traces innombrables de la vie quotidienne dans une des communautés juives les plus anciennes et les plus grands d'Europe.

Quelque 250.000 objets ont mis en lumière différentes périodes, étalées sur les 2000 ans d'histoire de la ville de Cologne.
Depuis les plats en céramique aux outils, en passant par les jouets, les os d'animaux et les bijoux, ces vestiges étonnants racontent l'histoire juive peu connue mais riche de Cologne.

"Pendant très longtemps, les archéologues ont tout simplement ignoré le passé juif de Cologne", déplore le responsable des fouilles, l'archéologue Sven Schuette qui mène le projet depuis 2007 sur une zone de 10 000 mètres carrés en plein centre-ville.
"Tout ce qui n'était pas d'origine romaine n'intéressait personne ; sur le Moyen-âge, il y avait donc très peu de matière et les Juifs n'étaient pas censés avoir joué de rôle".

Du Xème au XIIème siècle, avec environ 50.000 habitants, Cologne - aujourd'hui la quatrième plus grande ville d'Allemagne - était l'une des plus grandes villes d'Europe, avant même Paris ou Londres. Sa communauté juive, prospère, a compté jusqu'à 1000 individus à son apogée.

L'histoire du quartier juif de la ville s'étend sur mille ans, de l'Antiquité tardive au Moyen-âge ; il était ouvert, et accolé à l'imposant palais du gouverneur romain devenu plus tard l'hôtel de ville.
"Les fouilles montrent que les juifs de Cologne étaient en bons termes avec les chrétiens, une cohabitation qui a connu de longues phases de paix et d'harmonie", raconte Sven Schuette qui souligne l'autel de style gothique et richement décoré de la synagogue qui, selon lui, a dû être construit par des artisans, éventuellement français, qui travaillaient parallèlement sur le chantier de la cathédrale voisine.

Sur des fragments d'ardoise, il a trouvé des inscriptions en hébreu, des listes qui rendent compte, au travers de l'enseignement dispensé aux enfants, des aspects de la vie quotidienne du Moyen-âge : certaines lois et règlements, l'épopée paillarde d'un Chevalier et même la liste des clients d'une boulangerie.

Deux événements ont sonné le glas du quartier juif : un massacre mené par les Croisés en 1096 suivi, en 1349, de l'annihilation quasi totale et de l'expulsion de la communauté, lorsque les chrétiens ont accusé les Juifs d'être à l'origine d'une épidémie de peste noire.

Les archéologues espèrent voir leurs trésors exposés dans le nouveau musée de Cologne en 2017. Mais ce projet sème la discorde. Berlin accueille déjà un grand musée juif et les critiques soutiennent que Cologne ne peut pas se permettre un nouveau projet culturel alors les comptes de la ville sont déjà dans le rouge.

À ce jour, quelques 2800 personnes ont signé une pétition contre le musée.
Une valise vide, assortie d'une croix gammée, a même été placée récemment sur le site, déclenchant une fausse alerte à la bombe.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)