Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Mercredi 18 Septembre 2019 / 18 Elul 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  AUTORITE PALESTINIENNE
Numéro 1107 - 30.04.2012 - 8 Iyyar 5772 

Autorité palestinienne - Tensions au sommet autour de la cassette
par Gerard Fredj
Le départ du Premier ministre palestinien, Salam Fayyad, est un des éléments de l'accord entre Mahmoud Abbas et le Hamas qui devrait aboutir à la constitution d'un gouvernement d'union nationale – bien que celui-ci soit au point mort depuis plusieurs mois.

Le Fatah, parti de Mahmoud Abbas, - marqué par les années de corruption de l'ère Arafat durant laquelle il disposait librement des fonds internationaux – pousse lui aussi au départ de Salam Fayyad, espérant voir l'un des siens récupérer la gestion des finances de l'administration palestinienne.

Le Président de l'autorité palestinienne pourrait cependant ne pas avoir les mains libres.

Les pays donateurs ont ainsi demandé à Abbas de ne pas remplacer son premier ministre, ou tout au moins de ne pas lui enlever le contrôle des finances palestiniennes.

De manière très directe, un diplomate occidental aurait même averti :" nous ne laisserons pas Fayyad quitter ses fonctions et avons prévu le Président Abbas que les financement internationaux risquaient d'être affectés par le départ de Fayyad".

Cette mise en garde claire intervient alors que les relations sont particulièrement tendues entre les deux hommes; elles auraient commence à se dégrader lorsque le président palestinien a évoqué un remaniement ministériel, sans en parler au préalable à son Premier ministre.

Selon une note publiée par le quotidien arabe de langue anglaise Al-Quds Al-Arabi, Abbas ne répondrait plus aux appels téléphoniques de son Premier ministre.

Le Président palestinien serait excédé par le refus de Fayyad de remettre lui-même la lettre qu'il avait écrite au Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou; Fayyad aurait déclaré, selon son entourage, "je ne suis pas le postier de Mahmoud Abbas et du Fatah".

Le refus de Fayyad a plongé abbas dans l'embarras, alors qu'il avait annoncé deux semaines plus tôt que son Premier ministre conduirait la délégation palestinienne qui devait rencontrer le Premier ministre israélien et lui remettre une missive censée représenter les positions de l'Autorité Palestinienne pour les négociations de paix et les solutions à deux états.

Au dernier moment, le Premier ministre palestinien a pris prétexte d'une cérémonie de soutien aux prisonniers en grève de la faim, pour se "défausser".

Les tensions entre les deux hommes ne sont pas nouvelles : Fayyad était opposé à la démarche menée par Abbas pour obtenir la reconnaissance palestinienne à l'ONU, tout comme à l'accord de réconciliation avec le Hamas.

Les critiques du Fatah à l'égard de Salam Fayyad se font aussi violentes que celles du Hamas : " il a été nommé par le Président Abbas et lui seul peut le garder à son poste ou le remercier; des milliers d'hommes ou de femmes peuvent faire ce que Fayyad fait", a déclaré Najat Abu Baker, un député du parti du Président.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)