Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Lundi 24 Juin 2019 / 21 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  KNESSET
Numéro 967 - 03.02.2011 - 29 Shevat 5771 

Affaire Galant : Ehud Barak malmené à la Knesset
par David Koskas
Les députés de la Commission de la Knesset pour les Affaires étrangères et la Défense n'ont pas retenu leurs attaques, mercredi, contre le ministre de la Défense Ehoud Barak,...

à propos de la récusation de Yoav Galant comme Chef d'Etat major de l'armée israélienne.

Barak s'est impliqué personnellement et a soutenu la nomination de Galant, et propose maintenant de confier un intérim au général Yair Naveh, en attendant une nouvelle nomination.

Barak refuse de simplement prolonger le mandat de l'actuel chef d'État-major Gabi Ashkenazi, avec qui il entretient des relations conflictuelles.

Pour Shaul Mozaf, lui-même ancien chef d'Etat-major et ancien ministre de la Défense, "Galant doit avoir la possibilité de se défendre et l'actuel chef d'État-major Gabi Ashkenazi doit être autorisé à rester en place jusqu'à la sélection d'un nouveau chef d'État-major ".

Selon lui, " Ehoud Barak et Benyamin Netanyahou n'ont pas l'intelligence ou le bon sens de faire ce qui est juste pour l'État ".

Benyamin Ben-Eliezer, lui aussi ancien ministre de la Défense, et collègue de Barak au parti travailliste jusqu'à ce que celui-ci le quitte pour créer son propre parti, s'est dit " surpris que le premier ministre ait accepté les ordres de Barak ".

Faisant allusion à la situation en Égypte, il a ajouté que " le ministre de la Défense compromet la sécurité d'Israël par sa décision de ne pas prolonger le mandat d'Ashkenazi, tout ça à cause d'une obsession personnelle ".

Enfin, au sujet de Galant, il a déclaré " regretter le fait qu'à cause de la stupidité d'un système, une personne doive payer un prix élevé après avoir servi Israël pendant 34 ans ".

Le secrétaire général du parti travailliste, le député Eitan Cabel, a affirmé que " Barak se comporte comme un hooligan ".

Barak a répondu en conseillant " la retenue à certains membres du Comité ", et a invité "qui le souhaite à le rencontrer en début de semaine " pour une explication sur les avancées du dossier.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)