Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Samedi 14 Décembre 2019 / 16 Kislev 5780
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  Vos contributions
Numéro 1126 - 25.06.2012 - 5 Tammuz 5772 

1942-2012 : l'étoile jaune, par Thierry Noël-Guitelman
par Israel Infos Redaction
1942-2012 : Il y a 70 ans, le port obligatoire de l’étoile jaune était imposé dans la France occupée à tous les Juifs de plus de six ans.

Une mesure discriminatoire qui verra le jour le 7 juin 1942, suite à la promulgation de la 8e ordonnance allemande du 29 mai qui précèdera les grandes rafles, telle la rafle du Vél’d’Hiv des 16 et 17 juillet 1942.

Un « insigne » qui facilitera le travail de la police française impliquée dans la « Solution finale » par la collaboration du régime de Vichy.

Les Juifs se retrouvent un peu plus stigmatisés avec cette étoile solidement cousue sur le côté gauche de la poitrine sous peine de prison et d’amende. Ce sera souvent un motif de déportation lorsque l’étoile était absente ou dissimulée.

Mais l’ordonnance allemande prévoyait un dispositif dérogatoire permettant de rares exemptions. Un privilège qui permettra des stratégies de survie.

Plusieurs types d’exemptions seront accordées pour des proches du maréchal Pétain, pour des motifs économiques concernant des cadres indispensables au fonctionnement de secteurs industriels, pour des Juifs souvent forcés à travailler comme indicateurs pour la police anti-juive, pour faciliter le vol des œuvres d’art.

Certains Juifs étrangers ont aussi été exemptés : anglais, américains, Juifs de pays neutres (Suisse, Espagne, Brésil), de pays alliés de l’Allemagne (Italie,Grèce, Turquie, Bulgarie), et des états ennemis d’Amérique centrale ou du sud. Une mesure prise pour éviter les représailles contre les ressortissants allemands dans ces pays.

Des Juifs ont également demandé une exemption. Une forme de résistance, exprimée par des demandes souvent adressées aux préfectures, et retransmises aux autorités allemandes…

Pour toutes ces exemptions, peu de recherches historiques ont été menées.

Thierry Noël-Guitelman est l’auteur d’un blog qui dresse un état des lieux de ces dérogations à la 8e ordonnance : http://etoilejaune-anniversaire.blogspot.fr/

Il est le neveu d’Ida Guitelman. Une jeune femme de 27 ans, mariée à un gardien de la paix qui écrira directement au service IVJ de la Gestapo, avenue Foch, pour demander une exemption qu’elle obtiendra, avec l’appui d’Emile Hennequin, directeur de la police municipale de Paris, particulièrement impliquée dans les rafles anti-juives.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)