Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Dimanche 22 Septembre 2019 / 22 Elul 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  BOYCOTT D'ISRAEL
Numéro 599 - 24.10.2008 - 25 Tishri 5769 

"Attirance magnétique"
L’édition de jeudi du Times anglais indiquait que Stefan Petzner, qui devait succéder au leader de l’extrême droite autrichienne, Jorg Haider, récemment décédé dans un accident de la route, et prendre la tête de «l’Alliance pour l’Avenir» (BZÖ), a été désavoué par sa «famille politique», après avoir reconnu qu’il entretenait une «relation amoureuse» avec Haider, qu’il a qualifié «d’homme de sa vie», et pour lequel il éprouvait une «attirance magnétique».

«Jorg et moi avions une relation qui allait bien au-delà l'amitié», a notamment confié Petzner sur les ondes de la radio autrichienne ORF, suscitant un scandale dans le camp ultranationaliste et néo-fasciste, qui a d’ores et déjà publié une annonce selon laquelle c’est finalement Josef Buchner, un ancien cadre du parti, qui remplacera Haider, «nous étions connectés par quelque chose de vraiment spécial, je n'avais que lui, et maintenant, je suis seul».
Petzner, journaliste spécialisé en «beauté et cosmétique», a même tenu à souligner que «Claudia», autrement dit l’épouse de Haider, «comprenait parfaitement cela», et l’accueillait régulièrement dans leur résidence privée, «surtout en soirée», a-t-il précisé, en raison de ses «angoisses» et de sa «peur de se retrouver seul dans le noir».
Rappelons qu’en Autriche, l’homosexualité d’Haider a longtemps constitué un sujet tabou.
Selon des sources diffusées par ailleurs en Allemagne, Petzner et l’ancien chef du BZÖ ont eu, le soir de l’accident, une violente dispute, sur fond de «crise de jalousie et d’accusations de mensonges et d’infidélité».
Haider, qui est père de deux enfants et se plaisait à célébrer les «valeurs de la famille» dans un style qualifié par ses adversaires de «réactionnaire», voire de «passéiste, ultraconservateur et obscurantiste», s’est ensuite rendu dans un bar gay de Klagenfurt, région autrefois profondément nazifiée et aujourd’hui majoritairement favorable au BZÖ, où il aurait bu «de grandes quantités d’alcool en compagnie de jeunes hommes» avec lesquels il s’est d’ailleurs laissé photographier.
Les images de cette ultime soirée ont été publiées par plusieurs journaux d’Allemagne, où le grand quotidien Die Welt a néanmoins indiqué que «Jorg Haider, qui s'acoquinait avec des SS, qui fulminait contre les étrangers, les demandeurs d'asile et ceux qu'il appelait les ‘parasites sociaux’, n'a jamais eu en public un seul mot contre les homosexuels».

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)